Aparté Avec Les Astres

Création 2021

Rencontre entre deux mondes suspendus, les modernes et les préhistoriques.
Un passeur brise le miroir invisible qui les sépare.


La fable fantasmagorique commence : s’en suit une scène autour de la table, d’amour à travers les millénaires, puis une pluie de foudre invoquée par le dieu taureau tombe et tonne.
Une musique étrange évolue tout du long, passant d’un trio de contrebasse cosmique,
accordéon et saxophone à un quintet où se joignent trompette et chant lyrique.


La scène d’amour laisse place à la peur de l’orage puis à la folie de la liesse dansante, transcendante
qui accompagne l’allumage des bols de feu. Deux poèmes sont recités à plusieurs voix.
D’abord un hymne au Mont Bego, coiffé d’éclairs et d’eau de cuivre,
puis une romance à la lune de Garcia Lorca.


Les protagonistes se transforment, l’espace scénique s’ouvre,
l’ambiance est électrique, enflammée, le spectacle se métamorphose.
Les célèbres poignards des gravures volent sur le son du Sacre du printemps,
les rôles des personnages se renversent : le retardataire moderne devient guerrier de bronze,
le dieu païen se change en violoniste virtuose.


Mû par l’ambiance jubilatoire et changeante, le public se joint à l’action en tirant
et tendant une corde pour la traversée de la femme préhistorique devenue funambule.
La retardataire mène une valse enivrante à l’accordéon, le danseur/technicien et la funambule invitent
tout le monde à danser pour fêter joyeusement une fin de rapprochement entre les époques.

Naissance d’Aparté avec les Astres

En janvier 2021 trois membres du Collectif Chapacans répondent à un appel à projets dans le cadre du projet de requalification du site des Gravures rupestres du Mont Bego, grâce auquel le Parc national du Mercantour souhaite ouvrir à l’expérimentation de nouveaux dispositifs de médiation culturelle. La proposition d’un spectacle nocturne et intimiste mélangeant poésie, musique, danse et cirque contemporain, est retenue. Une équipe de cinq artistes se réunit pour la création et prend pour inspiration les dessins préhistoriques. Les représentations du Dieu Taureau ou de la Déesse Terre, du Sorcier ou de la Danseuse, des Hallebardes ou des réticulés, tous surgissent de manière abstraite ou concrète, dans les textes, les mouvements et les personnages d’Aparté avec les Astres. Ce qui en sort mélange l’ancien et le moderne, et, tout en évitant une réponse ciblée sur l’identité des artistes de la préhistoire, les rapprochent de nous en fêtant la vie, la lune et l’humain.

Artistes : Noëmie Edé-Decugis, Quentin Beaufils, Pauline Malbaux, Byron Wallis, Ugo Gasiglia.

Production : Judith Hilebrant